20 août 2011

20 août 1914. Le sac de Dalhain

Au mépris des conventions      Lorsqu’on quitte le petit village de Dalhain, situé à quelques kilomètres de Morhange, pour se rendre en direction de Bellange, la petite route fait un coude. Sur le bord, un petit monument surmonté d’une croix rappelle qu’à cet endroit un assassinat a été commis par les Allemands. La stèle a été érigée à l’emplacement même de la fosse commune dans laquelle les corps de l’abbé Calba et ceux des 13 soldats français ont été inhumés. De cette tragédie, plus aucune trace ne subsiste... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 juillet 2011

Le tragique destin d'une patrouille de Dragons à Dolving

   La cavalerie après avoir accompli sa mission de couverture des 1ère et 2e armées, le haut commandement groupe, le 14 août 1914, les 2e, 6e et 10e divisions de cavalerie en un corps de cavalerie sous le commandement du général Conneau. Ce corps devient une grande unité organisée pour le combat à cheval dont sa puissance de feu a triplé. Il reçoit la mission de poursuivre l’ennemi et de déstabiliser ses forces dans la région de Sarrebourg, laquelle est prévue pour plusieurs jours. Le 18 août, le général Conneau décide de... [Lire la suite]
Posté par jadier à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2011

Sarrebourg sous les tirs des artilleries

     Les Bavarois du 1er corps d’armée reprennent possession de la ville de Sarrebourg après le repli des Français et exploitent aussitôt le bénéfice de leur victoire. Le bilan humain est désastreux et les nombreuses destructions plongent les habitants dans le désarroi, laissant augurer des moments difficiles. A peine 8 jours après les grands événements de la bataille des 19 et 20 août 1914, un journaliste allemand en visite à Sarrebourg observe ce que les Français ont laissé après leur passage et porte son regard sur... [Lire la suite]
Posté par jadier à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2011

Mittersheim, le 16e corps fait front aux Bavarois

   Le 18 août 1914, le 16e corps d’armée, opérant à la droite de la 2e armée du général de Castelnau, poursuit sa marche en avant. De Zommange, la 31e division se dirige vers Loudrefing et Mittersheim, plus précisément à l’extrémité du système des étangs qui finit par la nappe dite Gross Mühl Weiher. A sa droite, la 32e division doit maintenir le contact avec la 1ère armée, en opérant en direction de Sarrebourg. Le commandement de la VIe armée allemande observe que cette progression menace sérieusement la brèche entre XXIe... [Lire la suite]
Posté par jadier à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2011

20 août 1914, les Allemands enlèvent le village de Vergaville

   Le 20 août 1914, dans un combat rapproché couvert par l’artillerie, l’infanterie allemande contraint les Français à se replier sur Dieuze. L’Offizierstellvertreter Rust du 60e régiment d’infanterie " Markgraf Karl ", évoque en quelques lignes cette "tranche de la bataille de Dieuze" et les pertes subies. Il ne peut passer sous silence le comportement des Français de passage, alors qu’ils logent dans les casernes de la ville.      Le 18 août 1914, le 60e régiment d’infanterie venant de Wissembourg... [Lire la suite]
Posté par jadier à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2011

CIRCUIT DE VISITE DU CHAMP DE BATAILLE DE MORHANGE

CIRCUIT DE VISITE DU CHAMP DE BATAILLE DE MORHANGE      Contrairement à d’autres sites de la Grande Guerre en Lorraine qui possèdent des vestiges (tranchées, casemates, etc..) Ici, c’est la découverte de l’étendue du champ de bataille qui vous donnera une idée de l’ampleur des combats qui se sont déroulés au cours des journées des 19-20 août 1914, et les stigmates, avec le nombre de cimetières militaires, de carrés militaires et de tombes particulières dans les cimetières communaux, mais surtout les monuments du... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 mai 2011

Une leçon de patriotisme à la bataille de Sarrebourg

   Le fantassin appelé comte de Pelleport, de son véritable nom, Wladimir de la Fite, marquis de Pelleport, reste une figure légendaire, blessé grièvement à la bataille de Sarrebourg le 20 août 1914. L’homme à l’imposante barbe blanche, âgé de cinquante-neuf ans s’engage début août et se retrouve incorporé à la 8e compagnie du 29e régiment d’infanterie en garnison à Autun.     Le 14 août, sa compagnie est reçue par une grêle de balles en débouchant d’un bois à Domèvre. Il s’y distingue et le soir, il est... [Lire la suite]
Posté par jadier à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2011

Un Dragon grièvement blessé dans un engagement

   Le 4e régiment de Dragons, en garnison à Commercy, rejoint la 2e division de cavalerie, qui, le 14 août 1914, est regroupée, en un corps de cavalerie sous le commandement du général Conneau. Le journal de marche et des opérations de ce régiment relate les circonstances dans lesquelles le cavalier Chibout a été atteint par balles : « L’engagement du peloton du lieutenant Miron de l’Espinay (1er escadron) sur Langatte leur coûte 2 chevaux tués et un homme grièvement blessé qui doit être laissé dans ce village. Le... [Lire la suite]
Posté par jadier à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2011

Un officier du génie tombé en Lorraine

       Dans le petit cimetière communal de Landange en Moselle, une tombe d’officier entièrement restaurée, celle du sous-lieutenant Louis-Gaston Guyard du 4e régiment du génie dont l’historique du régiment relate les circonstances de sa mort : Journées du 20-21 août 1914.    Sur la route de Lorquin (Moselle), c’est un défilé continuel de charrettes chargées de meubles et de paysans fuyant les représailles allemandes et poussant devant eux leurs troupeaux.    La compagnie du génie... [Lire la suite]
Posté par jadier à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2011

La noble conduite du curé de Vergaville

   Durant les sanglants combats du mois d’août 1914, l’abbé Henri Charpentier, curé de Vergaville (Moselle), se signala par un dévouement remarquable dans les soins qu’il apporta aux blessés et aux mourants des deux camps. Ce brave prêtre lorrain a eu une noble conduite dans ces journées tragiques. Suite à une demande d’une famille recherchant le corps de leur fils disparu à la bataille de Dieuze, le 20 août 1914, ceci probablement par l’intermédiaire de la Croix-Rouge en Suisse, l’abbé adresse à l’évêque de Metz le résultat... [Lire la suite]
Posté par jadier à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]