03 décembre 2009

Mon blog

Le cap des 1000 visiteurs vient d'être atteint. Merci à tous ceux qui ont pris un moment pour le parcourir. J.D.
Posté par jadier à 09:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 novembre 2009

Un tableau de misère humaine

   Le 20 août 1914, le médecin aide-major de 2e classe Pratbernon, affecté à l’ambulance 4/20 - lequel venait d’installer un poste de secours dans l’école communale de Dalhain (Lorraine annexée) - a été fait prisonnier avec tous les blessés au cours de l’avance allemande. Deux fusillades successives éclatant au centre du village, jettent le désarroi chez l’ennemi. Le calme revenu, arrive le moment du règne de la terreur et des représailles ; quatre fantassins français et deux prêtres sont fusillés, ainsi que plusieurs... [Lire la suite]
Posté par jadier à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2009

Le règne de la terreur

   Dans sa chronique paroissiale du mois d’août 1914, l’abbé Bernard, curé de Tincry, village proche de Delme, évoque les relations tendues entre les troupes allemandes d’occupation et la population des villages lorrains annexés.    Il remarque que dans les sphères du pouvoir une irritation pousse aux mesures violentes et que des menaces se réalisent, comme d’envoyer ceux du pays qui sont mobilisés, sur les confins de la Russie.     Il résume la situation et l’antipathie qui s’y développe : ... [Lire la suite]
Posté par jadier à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2009

L'ignominie allemande à Dalhain

  Parmi les nombreuses enquêtes réalisées à la demande de l’évêché de Metz et de Nancy, concernant l’exécution de l’abbé Calba et du sergent Faive, prêtre brancardier à la 39e division, la narration résumée de l’abbé Thiriot, curé de Dalhain, apporte des détails particuliers sur le déroulement des événements qui se sont passés dans le village :    « Le 19 août 1914, vers trois heures de l’après-midi, je fus appelé à Bellange par un infirmier français pour aller administrer le capitaine TAVARD du 160e. En passant... [Lire la suite]
Posté par jadier à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2009

Aux soldats tombés à Chicourt 20 août 1914

Pauvres enfants, qui êtes venus dormir Dans notre forte terre de Chicourt ! Lesquels, parmi vous, étaient nos ennemis ? Vous êtes morts : nous ne voulons pas en savoir plus. « Amis » que nous n’aimions pas, « Ennemis » que nous ne haïssions pas, Reposez en paix chez nous, Dormez, nous penserons à vous.                                               ... [Lire la suite]
Posté par jadier à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2009

Le général Fayolle sur le front lorrain

   Le général Fayolle à la tête de la 139e brigade d’infanterie prend, le 14 août 1914, le commandement de la 70e division de réserve. Ancien professeur des tactiques d’artillerie à l’École de Guerre, il visite les positions d’artillerie du mont d’Amance : 8 canons de 155, et de la Rochette : 12 canons de 120. C’est près de 15.000 hommes qu’il a sous ses ordres (139e brigade : 226e, 269e – 140e brigade : 279e, 360e, 237e régiments d’infanterie.)    La division franchit la frontière le 19 août et se... [Lire la suite]
Posté par jadier à 14:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2009

Une Bellangeoise francophile

   S’il est une femme qui fit l’admiration des médecins militaires et du personnel de l’ambulance n°4 de la 39e division installée à Bellange, c’est cette fervente patriote, nourrissant des sentiments à la cause française, Mademoiselle Ernestine About, descendante d’une vieille famille lorraine originaire de Bellange, dont le frère était médecin à Morhange.    Durant les combats des 19 et 20 août 1914 qui se déroulèrent autour de Morhange, elle mit, sans hésitation, les pièces disponibles de sa maison à... [Lire la suite]
Posté par jadier à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2009

L'importante gare de Bénestroff (Bensdorf)

   Le 20 août 1914, l’ordre général d’opérations, pour les trois corps d’armée français, stipule la reprise générale de l’offensive sur tout le front, en vue de s’emparer des hauteurs autour de Morhange, et d’agir le plus vite dans les directions de Racrange, Rodalbe, Ste-Suzanne, afin d’appuyer le 15e corps d'armée qui attaque de Guébling à Bénestroff.    Après la guerre de 1870, les Allemands réorganisent le réseau ferroviaire en Alsace-Lorraine et les principaux nœuds de communication. Des lignes à... [Lire la suite]
Posté par jadier à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2009

Jean Miller, de Dieuze - Soldat de France

   L’œuvre de bienfaisance pour les Alsaciens-Lorrains, la Société Erckmann-Chatrian avait la mission de venir en aide à ceux des régions annexées qui s’étaient engagés au service de la France, blessés et éloignés de leur famille.    Des femmes volontaires adoptaient des filleuls afin de leur apporter réconfort et soutien moral dans les hôpitaux. C’est le cas du soldat Miller, de Dieuze, répondant à la lettre d’une veuve, qui, ayant passé une partie de son enfance en Lorraine, lui adresse une correspondance pour... [Lire la suite]
Posté par jadier à 11:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2009

Fiction ou réalité ?

Quand l’espionnite gagne nos officiers.    Les combats qui précédèrent Dieuze et la bataille de Dieuze furent aussi glorieux que meurtriers : glorieux par la valeur de nos soldats, meurtriers en raison des espions qui pullulaient partout.    Un officier qui prit part à ces rencontres a fait le récit curieux que voici :    « Nous nous engagions sur un terrain où l’ennemi avait tout prévu. Depuis longtemps, il avait imposé aux vaillantes populations lorraines la présence de fonctionnaires dont... [Lire la suite]
Posté par jadier à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]