19 septembre 2009

Fusillé le 20 août 1914

Un drame sanglant commis à Dalhain    Au moment où la guerre éclata, M. L’abbé Calba, vicaire à Saint-Maur de Lunéville, se trouvait après de sa mère à Dalhain (Lorraine annexée). Avec ses compatriotes, il partageait sans doute les espoirs d’une prochaine délivrance. Sous la pression de l’avance française, les allemands évacuèrent le village.    Le 20 août 1914, après Morhange, la retraite hâtive des Français livra le village et ses habitants aux rigueurs du bombardement et aux brutalités des ennemis. A... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2009

Un Kreisdirektor plein d'intention pour les braves

Quand l’autorité civile allemande rappelle aux Maires de l’arrondissement de Château-Salins, par un avis officiel, leur devoir.    Le Commandant en chef des troupes du pays m’a rapporté que, dans certaines communes, on usait de très peu de soins pour l’entretien des tombes militaires. Il y a beaucoup de tombes personnelles et communes ne portant même pas une croix et qui se sont tellement affaissées à la suite de la période récente des pluies, qu’il y a lieu d’admettre qu’elles disparaîtront complètement l’hiver... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2009

L' arrivée des pantalons rouges à Achain

Vision de la bataille de Morhange par un habitant d’Achain :    « Quand l’armée française est arrivée à Achain, nous achevions le repas de midi. J’étais jeune et je n’avais jamais vu la tenue des soldats français : pantalon rouge, veste bleue, képi rouge recouvert de bleu.    Les combats diminuèrent au cours de la nuit du 19 au 20 août et le secteur fut assez calme. C’est le lendemain de bonne heure que la bataille a recommencé, avec une certaine violence dès le lever du jour. Les Allemands étaient... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2009

95 années après...

La Division d'acier jetée à l'assaut de ces croupes redoutables RODE    Le 19 août 1914, la 6e compagnie du 160e R.I. se déploie face au hameau de Rode. A 17 h 20, le tir bien réglé de la grosse artillerie allemande rend intenable la position, et entraîne la chute de maisons. Plusieurs sections se maintiennent sur leurs positions. Le 20, cette compagnie reçoit l'ordre de retraite dans des conditions particulièrement pénibles sous les feux croisés de l'artillerie, des mitrailleuses et de l'infanterie ennemie. ... [Lire la suite]
Posté par jadier à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2009

Un Pèlerinage sur les lieux des combats

RICHE - L' Eglise et le cimetière communal. Tombe du lieutenant Louis LAFFITTE (3e bataillon du 37e R.I.), mort pour la France le 20 août 1914. Tombe du lieutenant Pierre BERTRAND (2e bataillon du 37e R.I.), mort pour la France le 20 août 1914. Monument et tombe du sergent Léon Gardeur (37e R.I.) ennterré avec ses camarades. RICHE - La Nécropole nationale française Tombe du commandant Pierre MERLIN (2e bataillon du 153e R.I.) tué dans les combats d'Achain, le 20 août 1914. ... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 septembre 2009

Oublier...Jamais !

   A la veille de la célébration du 95e anniversaire de la bataille de Morhange, la commune de Riche va honorer tous ces hommes tombés au cours des combats, et qui reposent dans le cimetière communal ainsi qu'à la nécropole nationale.    Une pensée particulière pour un jeune officier, le Sous-Lieutenant André LOROIS du 156e régiment d'infanterie, tué dans des conditions tragiques à Dalhain, inhumé à Achain et dont le corps a été transféré dans la nécropole de Riche. Tombe n° 1137 du... [Lire la suite]
Posté par jadier à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2009

Prêtre-brancardier affecté au Groupe de la 39e division

   Dans une correspondance qu’il adresse au secrétaire de l’Évêché de Nancy, M. Charles Pernot, curé de Gripport, relate les circonstances dans lesquelles le caporal brancardier Pierrat, vicaire à St-Sébastien de Nancy, a été blessé près du village de Bellange puis fait prisonnier dans des circonstances tragiques. Tous deux appartenaient au Groupe des brancardiers de la 39e division.    « Au moment de la contre-attaque allemande, nous nous trouvions à Bellange où nous avions reçu l’ordre d’évacuer les blessés... [Lire la suite]
Posté par jadier à 14:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2009

Dans les coulisses de Morhange

   Dans le secteur de Lidrezing, au plateau du Haut-de-Kœcking, les compagnies du 79e R.I., après s’être déployées sur une position découverte battue par l’artillerie ennemie, gagnent la lisière de la forêt. Le caporal Martin, 8e compagnie du 2e bataillon, brosse un tableau de la situation de sa section, en fin de journée du 19 août 1914 :    «  Dans cette pointe de forêt où nous sommes, arrivent continuellement, section par section, de nouvelles compagnies. Aussitôt là, chaque unité se couche pour se... [Lire la suite]
Posté par jadier à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2009

Les combats de Bidestroff ( 19-20 aoûr1914 )

   Tous les Lorrains connaissent dans ses grandes lignes le dispositif de la 2e armée française, l’armée de Castelnau, dont l’avance leur donna tant d’espoir au début de la guerre : de la gauche à la droite d’un front qui s’étendait de la région de Nomeny à celle de l’étang de Mittersheim, se déployaient les forces des 9e, 20e, 15e et 16e corps d’armée. Après une avance assez heureuse et facile, les vaillantes troupes de la 2e armée, au soir du 18 août, avaient reçu pour le lendemain la mission suivante : tandis que le... [Lire la suite]
Posté par jadier à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2009

Bidestroff - En souvenir de l'héroïsme des Niçois et des Provençaux

   La cérémonie d’inauguration du monument de Bidestroff, petit village au nord-est de Dieuze, s’est déroulée le 16 août 1936 à 15 heures. Plusieurs milliers de personnes se sont réunies au pied de la stèle effilée qu’une inspiration un peu étrange assurément, mais cependant d’une incontestable noblesse, a sommée des deux bras implorants et du visage fervent de Saint-Michel, archange, patron de Bidestroff, offrant en holocauste la vie des disparus.    Un programme chargé où dans la partie officielle de... [Lire la suite]
Posté par jadier à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]